Clips & BiographieDiscographie

Les clips


[fwduvp preset_id=”13″ playlist_id=”38″]

Biographie de Tupac Shakur – 2Pac

Tupac ShakurUne vie brûlée à vingt cinq ans, la misère en toile de fond, les ghettos noirs américains, la drogue, la révolte, la violence.

La courte vie de Tupac Shakur est faite de souffrances. Voyou dangereux pour certains, héros à la manière d’un Malcolm X pour d’autres, le jeune rappeur fut avant tout le porte-parole d’une minorité opprimée et le porteur d’un message d’espoir.

Tiraillé durant sa vie entre la misère dont il est issu et l’espoir d’une vie meilleure, pour lui et pour le peuple noir américain, le jeune Tupac Shakur fut sans cesse capable du meilleur comme du pire.

Manhattan, Bronx, Harlem

Né le 16 juin 1971 à Manhattan, New York, d’une mère taularde et d’un père trop tôt disparu, le jeune Tupac porte dès son enfance les stigmates de son peuple. Les premières années de sa vie se passent dans les quartiers pauvres de New York, du Bronx à Harlem.

Difficile pour lui de se sortir de cette vie de misère. Il faudra attendre son adolescence et un premier déménagement de sa famille à Baltimore en 1986 pour que le jeune homme s’intéresse de près à la musique et au rap.

Il commence à mener alors deux vies de front: d’un côté le rappeur doué, sous le nom de MC New York, prêt à tout pour percer; de l’autre, le jeune voyou, dealer de crack.

Sa vie de famille ne l’encourage pas à retrouver le droit chemin: son beau-père est emprisonné pour vol et sa mère succombe aux charmes délétères du crack. Un nouveau déménagement vers la côte californienne en 1988 et Tupac prend son destin en main.

Tupaccalypse Now

Il se tient sagement éloigné du trafic de drogue et intègre en 1990 son premier groupe de rap Digital Underground, dans lequel il fait ses armes. La danse et le chant deviennent sa véritable motivation, si bien que sort en novembre 1991 son premier album solo: Tupaccalypse Now.

L’album est une bombe. Ses textes violents sont condamnés par les tribunaux pour incitation à la haine et provoquent de nombreuses polémiques. A plusieurs reprises, des meurtres auraient été inspirés par certaines de ses chansons.

Remarqué par sa forte personnalité, l’artiste séduit rapidement le monde du cinéma, dans lequel il se révèle efficace. Il décroche son premier rôle (un rôle de voyou) dans le film Juice en 1992. Il brillera surtout en 1993 dans le film de Singleton Poetic Justice avec Janet Jackson.

Malgré son succès et les millions de disques vendus, Tupac défraie à nouveau la chronique. De bagarre en fusillade, en passant par une accusation de viol ou de consommation de stupéfiants, son nom remplit aussi bien les rubriques fait divers que les magazines musicaux.

Strictly For My Niggaz

Ses ennemis sont nombreux, tant dans le monde du rap que dans celui des gangsters. Mais il est aussi un homme très apprécié pour ses qualités musicales, et les plus grands lui rendent hommage (Dr Dre ou Snoop Dogg).

Ces controverses ne l’empêchent heureusement pas de produire de nouveaux albums: Strictly For My Niggaz en 1993, Thug Life, album autobiographique en 1994, et Me Against The World en 1995.

Après un séjour en prison, il enregistre en un temps record son cinquième et ultime album: All Eyez On Me.

Tragique épilogue d’une vie mouvementée: le rappeur est abattu dans la nuit du 7 septembre 1996, à la sortie d’un match de boxe de Mike Tyson. Transporté en urgence à l’hôpital dans la voiture de son producteur, il succombe à ses blessures le 13 septembre.

A vingt-cinq ans, il laisse derrière lui cinq albums corrosifs, vendus à des millions d’exemplaire, et une vie controversée. Symbole d’espoir pour certains, victime de la société pour d’autres, Tupac Shakur aura succombé à la défaillance du système, sans être réellement parvenu à s’en sortir.

tty2.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.